Luxe et E-commerce, article très intéressant de Fashion Mag

Article très intéressant de Fashion Mag sur les marques de luxe et le e-commerce. 

A quelques semaines du lancerment de 24 Sèvres, le site e-commerce multi-marques qui sera lancé début juin par LVMH, cet article fait le point sur les stratégies e-commerce des géants du luxe. 

On y apprend notamment : 

  • 24 Sèvres, qui est l’adresse du Bon Marché, vendra pour la 1ère fois Louis Vuitton et Christian Dior à côté d’autres marques ce qui n’existait pas précédemment sur Internet
  • Kering a vu ses ventes Internet augmenté de 12% en 2016 et de 60% sur le Q1 2017
  • Les ventes sur Internet représentent uniquement 7% des ventes des marques de luxe
  • Net-A-Porter est le leader mondial des multi-marques du luxe sur Internet avec un chiffre d’affaires de 1 milliards de dollars

L’article contient d’autres informations intéressantes que je vous conseille de lire. 

L’article est ici : Quand les grands du luxe accélèrent dans l’e-commerce

Les chiffres clés du e-commerce en France en 2015 (chiffres de la FEVAD)

La Fédération de Vente à Distance (FEVAD) publie chaque année les chiffres clés du e-commerce en France.

La FEVAD a publié en juin 2016 les chiffres du e-commerce enFrance pour l’année 2015.
Les principaux indicateurs clés à retenir de cette étude sont les suivants :

  • Le chiffre d’affaires du e-commerce pour l’année 2015s’élève à 65 Mds € en hausse de 14% par rapport à 2014.
  • Pour la première  fois, le chiffre d’affaires du m-commerce, c’est-à-dire le commerce sur mobile représente 10% du total à 6,4 Mds€. La progression du m-commerce est de 40% entre 2014 et 2015. Depuis 2011, le m-commerce est passé de 0,4 Mds € de chiffre d’affaires à 6,4 Mds€.
  • Le montant moyen d’une transaction e-commerce est de 78 €, en baisse de 4,5% par rapport à 2014. Surtout, le montant moyen est en forte baisse sur le long terme puisqu’il était de 90€ en 2010, soit une baisse de 13% en 6 ans.
  • En moyenne, les consommateurs sur Internet réalisent 22,9 transactions par an, soit presque 2 par mois.
  • Si le panier moyen baisse sur le long terme, le montant total dépensé sur Internet augmente. Ainsi, un acheteur dépense en moyenne 1780€ par an sur Internet en 2015 contre 1500€ en 2013.
  • Le e-commerce a encore de belles marges de progression en France car il représente uniquement 7% du commerce de détail en 2015 (nous sommes à 10% pour les Etats-Unis). Il faut cependant regarder cette part du e-commece dans le commerce de détail avec plus de précision car pour certains secteurs comme le voyage, le e-commerce représente 43% du chiffre d’affaires total du secteur.
  • Le nombre de sites actifs est également en forte hausse puisqu’il y avait 182 000 sites actifs en 2015 contre 64 000 en 2009. Mais attention ! Ce chiffre doit être mis en relation avec le chiffre d’affaires généré et là, il y a une très forte disparité : 4.9% des sites actifs en 2015 ont généré 85% du chiffre d’affaires du e-commerce. La répartition se fait comme suit :
    • 95.1% des sites e-commerce réalisent moins de 1 millions € de chiffre d’affaires
    • 4.3% des sites e-commerce réalisent de 1 à 10 millions € de chiffre d’affaires
    • 0.6% des sites e-commerce réalisent plus de 10 millions € de chiffre d’affaires
  • 89% des sites e-commerce en France font moins de 10 ventes par jour.

 

La suite à lire sur mon ancien blog : Juste comme ça le blog de David Lozano